Noms de domaine et sous-domaines

Je vois pas mal de confusion entre domaine et sous-domaine lors du choix de l’adresse d’un nouveau site. Ce sujet semble mal compris de tous, j’espère que cet article aidera certains d’entre vous.

Le Domaine

Le nom de domaine c’est domaine de 2e niveau (exemple webblog) + le domaine de 1er niveau ( l’extension .com, ou .fr, ou autre).
Cela donne webblog.fr pour le site que vous lisez.

Le ou les sous-domaines

WWW est le sous-domaine par défaut. C’est pourquoi beaucoup de site sont en www…

Le nom domaine et le sous-domaine est associé à l’IP du serveur : c’est l’adresse du site.

Vous pouvez utiliser un autre sous-domaine que www. C’est courant pour héberger un 2e site sans racheter de nom de domaine. Car vous pouvez créer autant de sous-domaine que vous le souhaitez avec votre nom de domaine.

Exemple blog.webblog.fr

Dans mon exemple blog.webblog.fr pourra pointer vers un autre site que www.webblog.fr (il peut être sur le même serveur).

Une fois cela compris, vous devriez pouvoir éviter les erreurs courantes.

Les erreurs courantes

  1. Croire qu’une adresse web doit toujours commencer par www :

Vous aurez compris j’espère que blog.webblog.fr suffira à accéder au site.

Il n’est pas nécessaire d’ajouter www à ce nouveau sous-domaine. Vous tomberiez sur erreur (certains webmasters prévoient cependant le cas en créant cette version avec une redirection).

2. Croire que blog-webblog.fr revient au même que blog.webblog.fr (la différence c’est le point)

  • Avec un point : c’est un sous-domaine du domaine webblog.fr. Je peux le créer car je possède webblog.fr.
  • Avec un tiret : il s’agit d’un autre nom de domaine. Je devrais l’acheter.

En effet le séparateur des différents niveaux du domaine est le point.

Les choix possibles

Le choix de l’extension

Vous pouvez choisir une extension générique : .com, .net, .org (associations), .eu (Europe), .eco (écologie), .info, .pro etc…

ou une extension nationale : .fr (France), .co.uk (Grande Bretagne), .de (Allemagne), .es (Espagne), .it (Italie).

Il y a aussi des extensions régionales : .bzh (bretagne), .paris ! Mais elles restent chers

Certaines extensions nationales sont utilisées comme des extensions génériques :

  • .it (Italie) est utilisée pour composé un mot en anglais avec it (make.it, write.it, read.it…)
  • .me (Montenegro) sert au site perso, aux biographies
  • .tv (Tuvalu) sert au sites d’emissions tv ou aux web-tv
  • .co (Colombie) est markétée « corporate »
  • .io (territoire britannique de l’océan Indien) est très prisée par les startups et nouvelles technologies à cause de sa similarité à l’abréviation I / O (pour IN / OUT , entrée / sortie)

Règles de nommage du domaine de 2e et 3 niveau

Pour le domaine de 2e niveau et de 3e niveau (le sous-domaine), vous êtes un peu plus libre mais il y a cependant quelques règles à respecter :

  • Vous ne devez pas utiliser de caractères spéciaux ni d’espaces (exclu les &, !, #,{, …)
  • Vous pouvez utiliser les – (tirets) et les _ (underscore). Mais pour le référencement, préférez les tirets car Google considère comme deux mots ceux séparés par un tiret. Ce n’est pas le cas avec l’underscore.
  • Ne mettez pas d’accents. C’est possible depuis 2012 pour les .fr mais ce n’est pas du tout conseillé. La plupart des gens oublieront de mettre les accents et n’atterriront pas sur votre site.
  • Les majuscules ne seront pas pris en compte.
Aller en haut